285114933_10159755879940482_8314997470135695_n.jpg
Laurence

La femme, clair obscur

 

J'accompagne ma série des mots de Grégoire Delacourt, qui est, selon moi, la personne qui parle le mieux des femmes

"La vie est la courte distance entre deux vides.

On gesticule pour la remplir. On traîne pour l'étirer. On voudrait qu'elle s'éternise. On s'invente même parfois des doubles vies. On respire et on ment. On regarde sans voir. On veut profiter de tout et tout glisse entre les doigts. On aime et c'est déjà fini. On croit au futur et le passé est déjà là. On est si vite oublié. On ne veut pas perdre et, lorsque vient la fin, on refuse de baisser les paupières. On refuse la poignée de terre sur notre peau glacée. Il faut pourtant savoir lâcher prise."

Grégoire Delacourt, "danser au bord de l'abime"

 

À tous ceux et celles qui ont peur de vieillir, n'oubliez pas que certains n'ont pas cette chance.

 

À ma fille, Noémie, qui n'a pas eu cette chance.

 

Laurence JOLY